Ma démarche artistique est le résultat d'une volonté profonde de recherche sur la vie.

Homme parmi les hommes, je m'interroge naturellement sur ma façon de vivre et de percevoir le monde.

Je ressens que dans notre société, après des nombreuses années d’absence et de positivisme, le questionnement autour de la vie spirituelle des êtres humains renaît, mais de façon plus diversifiée et éclatée qu’autrefois.

 

J'ai l’intuition que le noyau fondamental de toute philosophie de vie doit être notre attitude vis-à-vis du réel.

La façon dont nous nous percevons nous-mêmes et notre environnement est la clef de voûte de cette recherche intérieure.

C'est là l'argument qui se trouve au cœur de mes travaux.

 

C'est dans la pensée orientale et plus précisément dans la philosophie bouddhiste Mahayana que je puise mon inspiration.

La spiritualité bouddhiste creuse des concepts comme l'impermanence de toute chose, l’inséparabilité du moi vis-à-vis de son environnement, la relation de cause à effet, ainsi que le potentiel illimité de l'homme en tant que être humain.

Ce qui m'a le plus frappé dans ces concepts c'est à quel point une différence de point de vue entraîne des conclusions différentes à la vision du monde communément acceptée en occident. La perception de la vie n'est pas la même.

Le but de mes photographies est de montrer cette différence d’approche pour amorcer un dialogue avec le spectateur.

 

Le dialogue que je propose emploie les images au lieu des mots.

Loin d’apporter des réponses, chaque image a pour but de proposer au spectateur de méditer sur son point de vue.

Mes photos sont souvent très directes mais elles laissent une grande marge d’interprétation. Par la nature même des sujets qu'elles traitent, il ne pourrait pas en être autrement.

 

J'emploie la photographie comme moyen d’expression car c'est la forme d'art que permet le mieux de questionner le lien entre le réel, le réel suggéré et la pensée générée chez autrui.

Cette spécificité me permet de mener mon questionnement avec encore plus de force et de le présenter comme un reflet de la réalité dont la photographie serait en quelque sorte tributaire.

 

Mon style est très épuré : sur fond neutre, l'objet de mes réflexions est présenté de façon directe et élégante.

Par le biais de la mise en scène et de l'encadrement, j’amène un sujet dépouillé d’éléments superflus pour amplifier le message qu'il porte.

 

Parmi les techniques que j'emploie, on trouve le daguerréotype, l'interpositif transparent et le digital moyen format.

Le choix de la technique est à mon sens imposé par le sujet traité, mais aussi par les conditions d’accrochage.

Le daguerréotype est un vrai objet photographique, très intimiste dans la mesure où il ne peut être vu que par une personne à la fois du fait de son côté miroir.

L'interpositif transparent possède une définition et une profondeur étonnante. J’aime en utiliser plusieurs pour réaliser des mosaïques de grand taille.

Avec le digital moyen format je peux travailler en super-macro, et explorer des univers infiniment petits, habituellement inaccessibles à l’œil humain.

ENG

ph: Talos Buccellati